Particules de matières dans l’orbite du disque dur - La Vague Blanche
16003
single,single-portfolio_page,postid-16003,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
Category
Vivianne

 

Particules de matières dans l’orbite du disque dur

 

 

106 x 228 cm [42 x 90 pouces]

2017

Impressions jet d’encre sur polypropylène

 

 

De nos jours, les nouvelles technologies dans le domaine de la photographie permettent de créer un monde simulé plutôt que réel dans lequel le « photographié de la photographie » devient incertain. Grâce au dessin, à la photographie et au photomontage numérique, les images-fictions composant la série Particules de matières dans l’orbite du disque dur (2017) renvoient à des représentations de mondes possibles et plausibles oscillant entre le réel et l’imaginaire, l’hyper-réel et le faux-semblant.

S’hybrident les pratiques du dessin, de la mise en scène et de la macrophotographie dans les images. Des débris de dessins (corps-fragments) réalisés par contacts de pigments bruts (carbone, aluminium, graphite) appliqués sur différents supports (cartons, papiers fins) puis soumis à la macrophotographie sont à la source du projet. Durant le photomontage numérique, je fabrique des mondes possibles aux compositions où le temps semble suspendu, où l’espace baigne dans un silence immuable par un cadrage serré et divers points de vue éliminant toute ligne d’horizon. Je reste attentive aux effets de surface presque palpables, où l’encre figurant le noir opaque de l’ombre se dépose sur le papier comme un corps-surface, une masse dense qui procure une épaisseur à la photographie.

Projet présenté lors de l’exposition collective Pendant qu’il fait mauvais

Ateliers Jean-Brillant, Montréal

du 14 au 23 avril 2017