La Vague Blanche | Le socle des oubliés
15612
single,single-portfolio_page,postid-15612,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
Category
Jean-Francois

Le socle des oubliés

 

Octobre 2014,

Tissus et bois

24 X 4 pieds

Tissus blanc recouvrant la base d’une série de pierres tombales du Rose Cemetery du Canton de Standstead au Québec. Cimetière qui ne reçoit plus de corps, qui a été réaménagé et dont les pierres ont été rassemblées de façon arbitraire.
INTERPRÉTATION :

Un cri dans l’infini, un regard tranquille, un geste désappointé, une vaste respiration et l’espace est transformé, compressé par notre présence. Pour perpétuer cet acte créateur, l’humain s’est fabriqué un rituel de mise en mémoire par l’érection de pierres ou de morceaux de bois qui murmurent la mémoire de ceux qui se sont enfoncés  dans les brumes de l’histoire. Dans cette danse du souvenir, la mort frappe tout, même le lit de ceux qui ne sont plus. Il arrive que ces témoignages soient réaménagés  par des plasticiens du souvenir, des créateurs  du respect. Il y a alors obligation d’éclairer cette beauté de l’imaginaire par une  mise en socle.